Le site officiel de moi

blog-notes officiel de moi
La prostitution adulte en Europe

En ce moment, je lis La prostitution adulte en Europe que j'ai emprunté à la bibliothèque. Parce que je voudrais savoir ce qui est fait contre la prostitution et ce qu'on peut faire individuellement contre ça. Là dessus, j'ai vu qu'ils parlaient d'une association, Le mouvement du nid. Dans ce site, la partie Les réponses à vos questions est très intéressante.

J'ai pas encore lu beaucoup le bouquin mais j'y ai trouvé une bonne citation en introduction :

On dit que l'esclavage a disparu de la civilisation européenne. C'est une erreur. Il existe toujours, mais il ne pèse plus que sur la femme et il s'appelle prostitution

Victor HUGO, Les Misérables, 1862

J'ai lu aussi qu'on compte entre 200 000 et 300 000 femmes victimes de la traite en vue de leur exploitation sexuelle en Europe. Il y a un truc qui me fait peur là. Parce que moi j'ai aucune idée de grandeur, les nombres énormes comme ça, ça ne me parlent pas trop. Mais j'ai lu sur un site qu'il y avait officiellement 110 000 prostituées au Vietnam et, officieusement, 300 000. Du coup, ça fait peur s'il y en a autant que dans toute l'Europe ! Mmmh mais bon, c'est un site qui est complètement contre le gouvernement actuel du Vietnam et qui prend toujours un peu tout dans le sens où ça l'arrange (Des fois y en a qui feraient mieux de venir sur place plutôt que de tout juger de loin, dans un pays soit-disant démocratique USA, sans connaître la vie d'aujourd'hui au VN). Et ça m'étonne un peu, j'espère que c'est exagéré car en Thaïlande, il y en aurait entre 150 000 et 200 000 d'après cet autre site.

Par contre, j'ai appris une chose vraiment super ! Je suis dans un pays abolitionniste, la France ; Cocorico ! D'autres pays abolitionnistes sont l'Italie, le Portugal, la Suède, la Belgique, l'Espagne les îles Britanniques, ... Je suis vraiment content de ça au moins ! Parce qu'à l'inverse, en Hollande et en Allemagne (pays réglementaristes sur le sujet) ils sont plutôt dans la voie détestable qui consiste à cadrer et à reconnaître la prostitution comme un métier et à parler d'industrie du sexe pour encore plus faire passer l'idée que c'est un business comme un autre.

Bon ben c'est bien que mon État soit abolitionniste mais ça ne change pas qu'il y ait toujours pleins de clients en France, comme un peu partout.

Personnellement, je suis pour une répression aveugle des clients et des proxénètes. Au bout d'un moment, peut être que l'interdit fort fera changer la tête de tous ceux qui trouvent que la prostitution, c'est quelque chose de normal. Peut être qu'ils se diront (après une ou deux générations) que c'est pas un truc normal... Parce que c'est n'importe quoi de dire que c'est le plus vieux métier du monde ! Les clients n'ont vraiment aucune empathie.

En fait, plutôt que d'avoir les chiffres de la prostitution dans le monde, ce qui serait vraiment intéressant serait d'avoir les chiffres des clients dans le monde. Avec un camembert non seulement des clients mais des personnes qui ne sont pas choquées par la prostitution. Le pourcentage des gens qui trouvent ça normal par rapport à la population totale. Comme ça je saurais s'il y a encore quelque chose à espérer...

Catégories : ,

jesus2099 . 30 mars 2005 18:51

Commentaires

des chiffres assez effrayants. mais autant je suis horrifié, affligé, dégoûté par cette pratique qu'est la prostitution, autant je me dis qu'une répression aveugle ne peut rien résoudre...et que, bon an, mal an, les maisons closes (à la française) étaient probablement moins pires que ce à quoi nous assistons en ce moment : jeunes filles de tous les pays "émigrées de force" pour servir de "viande"...

Anonymous fwak . 06/04/05 00:18


Ben moi je pense que ce qu'il faut réprimer n'est plus la vente de sexe mais l'achat, la consommation. L'acte du client est beaucoup plus facile à prouver que celui du proxénète et ça sera plus dissuasif je pense. Le client n'est jamais inquiété. C'est peut être parce qu'il est à tous les échelons de la société, y compris parmis les législateurs.

Pourquoi interdisons-nous la vente de notre sang et pas celle de notre sexe? C'est aussi une partie du corps. Et certainement plus intimes d'ailleurs.
(Bonne réflexion piquée à Isabelle ALONSO)

Pourquoi la consommation de drogue est-elle interdite et pas le recours aux prostituées?
(Bonne réflexion piquée dans le livre que j'ai lu ce mois-ci)

Les maisons closes font que les prostituées ont encore beaucoup moins de chances d'échapper à la violence de leurs proxénètes.

Autoriser les maisons closes reviendrait à dire que c'est un métier comme un autre. Cela revient à se plier à la volonté des lobbies proxénètes et légaliser leur activité ignoble. Cela revient à distinguer prostitution volontaire (si elle existe vraiment) et prostitution forcée; Et donc, en cas de procès il reviendrait à la victime du trafic de devoir prouver que c'est forcé! Je pense que c'est moins la prison; que dans la rue, on est plus libre de partir malgré tout.

J'ai d'ailleurs trouvé à l'instant dans google une page où quelqu'un du Mouvement du nid parle aussi du problème avec les maisons closes. Ça dit un peu la même chose que ce que que je pense... Je doit pas être complètement idiot alors... (^_~)

Blogger jesus2099 . 06/04/05 19:27


Bien d'accord, ce qui est scandaleux c'est de ne pas obtenir des chiffres sur la clientèle en Europe. Je suis Française en Allemagne et je peux vous dire que beaucoup d'Allemands n'ont aucun scrupules à aller au bordel, soutenus qu'ils sont par la pub, les médias en général.Tout le système contribue à la prostitution, ça me dégoûte tellement qu je compte rentrer prochainement en France.

L'allemagne est un proxénète...

Anonymous Anonyme . 09/06/05 11:42


Bonjour Ano française!

Ah ben si c'est vraiment comme ça dans leur pays, c'est grave, et je ne vois pas comment on pourrait luter contrer les touristes sexuels allemands. Pour être efficace, il faut qu'eux mêmes trouvent cela dégueulasse. Si leur société encourage le recours aux plus faibles pour satisfaire leur envies sexuelles, c'est mal barré.

Enfin, je ne pensais quand même pas qu'ils en étaient arrivés là.

Enfin quand même, ça n'explique pas tout (même si c'est carrément gravissime, j'en reviens pas). Aux Etats Unis, je ne crois pas que la prostitution soit légalisée comme en Allemagne et au Pays Bas. Pourtant, il y a beaucoup de touristes sexuels Américains.
Peut être qu'ils ont le même esprit que les Hollandais et les Allemands sans pour autant se l'être avouer et avoir légiféré comme nos deux immoraux de voisins.

Blogger jesus2099 . 09/06/05 15:53


si il voulais vraiment faire bouger les chiffres de la prostitution y envisageré des accords au niveau international, des intervention dans les pays qui sont les plaques tournantes pour ces jeunes femmes,mais helas la volonté de tout les politques n'est pas la meme, certain pays comme la turquie, la grece legalize la prostitution..quelle stupidité et quelle honte pour la liberté des femmes. De plus c pas en legalizant la prostitution qu'on aimeliora le niveau de santé des ces jeunes femmes.
Par ailleurs y faut quand meme prendr en compte qu'une petite minorité de ces femmes on accepter leur " statut " de prostitué certes elle ne l'on pas choisie mais l'assume totalement et ne veule pas de réinsertion professionel.
Se sujet et helas tres dure a comprendre et à traiter, il ne faut prendre en compte nombre d'element et de personnes toutes differentes.

Anonymous Anonyme . 09/03/06 16:55


Malheureusement la Belgique est encore pire que les pays règlementaristes, car elle ignore tout du sort des prostituées, alors qu'il existe là bas des maisons closes illégales en pagaille, des prostituées qui se vendent en vitrine, etc. La prostitution de rue n'existe pas, tout se passe dans des lieux clos (bordels, eros centers, bars, appartement, ...). Et lorsqu'on recrute une serveuse dans ce pays, c'est en réalité une pute que l'on cherche : faire consommer le client et satisfaire tous ses désirs (bars à hotesses, escort girls). On trouve tout dans ce pays, qui ferme alègrement les yeux sur ce qui se passe (très Belge, ça, l'hypocrisie !), y compris un trafic de femmes en provenance de France (ou d'ailleurs).
voici par exemple un article sur le sujet :
http://www.esj-lille.fr/atelier/explo/EPOQUE/NEP_05.HTM

Anonymous Anonyme . 18/02/07 09:11


Je confirme que la Belgique cautionne totalement la prostitution. Pas une seule association abolitionniste,des pubs dans la presse familiale,de l'aide aux prostituées seulement si elles dénoncent le proxénète (et les violences, les menaces sur elles ou leur famille?). Bref, honteux, hypocrite, lamentable...Le paradis des "clients" et de l'industrie du sexe...

Blogger Edouard Quentin Contact : enquelquesorte@gmail.com . 13/01/09 18:13


C'est fini, tu peux plus lacher des komz ! Trop tard.